Acheter une voiture d’occasion : quels sont les conseils ?

Le marché des voitures d’occasion se porte parfaitement bien en France aujourd’hui. En même temps, c’est un peu compressible. Avec un pouvoir d’achat qui ne cesse de baisser et le souci du gaspillage, l’occasion s’impose comme étant la meilleure option. Mais le marché de l’occasion a aussi ses petites combines. Il faut être malin pour espérer faire une bonne affaire. Alors, quels sont les conseils ? Découvrez au cours de cet article les conseils pour s’assurer d’une bonne affaire avant d’acheter une voiture d’occasion !

Acheter en concessionnaire

Le premier conseil pour s’assurer d’une bonne affaire sur le marché de l’automobile d’occasion est d’acheter en concessionnaire. Chez  hOpauto par exemple, malgré les modèles flambant neufs présentés fièrement dans le show-room, il y a aussi de nombreuses voitures d’occasion qui attendent preneurs. Pratiquement tous les concessionnaires en proposent aujourd’hui pour réduire le gaspillage.

A découvrir également : Durée de vie d'une batterie de voiture hybride : facteurs et maintenance essentiels

L’achat en concessionnaire est moins risqué, c’est le premier avantage. C’est un professionnel qui s’engage à servir sa clientèle sans abuser de sa confiance. Si vous achetez une voiture d’occasion en concession, il y a peu de chance qu’il y ait des vices cachés. Avant de mettre en vente un véhicule d’occasion, celui-ci passe forcément par un garage pour une vérification complète et, éventuellement, pour des travaux de remise en norme. Le prochain propriétaire est ainsi sûr d’obtenir un véhicule en excellent état.

A lire en complément : Autorisation de conduite : qui peut utiliser votre véhicule en toute légalité

Vérifier l’historique du véhicule

Lorsque vous vous apprêtez à acheter une voiture d’occasion chez un concessionnaire ou auprès d’un particulier, surtout auprès d’un particulier, votre premier réflexe doit être de vérifier l’historique. En France, chaque véhicule a un historique qui commence dès son arrivée sur le territoire. Pour les modèles fabriqués en France, le suivi commence dès sa sortie d’usine. Mais pourquoi vérifier l’historique ? Là est la question !

Accessible en ligne à partir d’un simple numéro de série, l’historique d’un véhicule contient de nombreuses informations. Parmi celles-ci, il y a les informations sur les entretiens, dates, travaux effectués, pièces remplacées, etc. Vous saurez ainsi si la voiture a été bien entretenue ou pas. Si le véhicule a fait l’objet de grands travaux, ces interventions sont aussi détaillées dans l’historique.

L’historique d’un véhicule précise aussi le kilométrage de celui-ci à chaque intervention, entretien ou réparation. Cette information est très importante puisqu’il existe des vendeurs malintentionnés qui réduisent volontairement le nombre de kilomètres effectué par la voiture. En vérifiant l’historique, vous saurez si le kilométrage coïncide à la réalité ou pas.

S’accompagner d’un expert en mécanique

Dernier conseil, n’hésitez pas à vous faire accompagner pour aller voir le véhicule. Si vous avez un mécanicien de confiance, rien ne vous empêche de le ramener au rendez-vous. Si vous n’en avez pas, demandez à un proche qui se connaît en mécanique de vous suivre. Il n’y a pas de crime à faire cela.

Se faire accompagner, c’est avant tout bénéficier d’un conseil d’expert. Il saura vous dire ce qui va et ce qui ne va pas sur le véhicule pour orienter votre décision. Une personne qui a des connaissances en mécanique saura aussi repérer les éventuels vices cachés. Les mauvais vendeurs prennent soin de bien cacher les problèmes qui peuvent compromettre une vente.